Comment résilier son assurance protection juridique ?

Les contrats de protection juridique vous aident à vous prémunir dans le cas où vous connaissez un contentieux qui peut déboucher sur une action de justice. Ils vous permettent aussi d’éviter de tels problèmes. La plupart des compagnies d’assurance proposent généralement la protection juridique en complément d’un autre contrat d’assurance. C’est par exemple le cas de l’assurance auto, santé, habitation, et autres. Découvrez comment il est possible de résilier un tel contrat.

C’est quoi l’assurance protection juridique ?

Cette assurance vous apporte une assistance en cas de conflit avec un tiers que vous soyez le plaignant ou l’accusé. Il est important de noter qu’elle ne concerne pas tous les contentieux. Parmi ceux pris en compte, vous avez les cas de divorce, de succession, de problèmes avec les voisins, les cas médicaux, un différend entre propriétaire et locataire, etc. Par ailleurs, notez que la protection juridique concerne deux aspects. Vous avez premièrement la recherche d’une solution négociée qui permet de ne pas aller en justice.

Ensuite, dans le cas où le premier cas échoue, en fonction de votre contrat vous pouvez profiter d’une aide financière, des conseils, et la mise à disposition d’avocats. Notez aussi que la durée d’un contrat d’assurance protection juridique est d’un an. Vous pouvez le renouveler par tacite reconduction à chaque échéance annuelle.

Comment procéder pour résilier une assurance protection juridique ?

Pour clôturer une assurance protection juridique à l’échéance annuelle, vous devez notifier votre non-reconduction avec un préavis de deux mois. Cela doit se faire par lettre recommandée avec accusé de réception. Dans le cas où vous avez fait votre souscription par internet ou par téléphone, vous avez 14 jours dès la signature du contrat pour vous annuler.

Dans le cas où vous avez un contrat collectif, votre assureur n’est pas obligé de respecter la loi Chatel. Il n’a donc pas l’obligation de vous informer par un avis d’échéances de la possibilité de résiliation de l’assurance protection juridique. Vous devez être assez prudent et bien noter votre date de résiliation. 

Pour le cas de la protection juridique concernant une assurance habitation, la résiliation de votre contrat habitation ne vous permet pas de mettre fin à votre protection juridique avant son échéance. Vous allez devoir la conserver et noter que sa non-reconduction n’est pas automatique.

À quel moment résilier le contrat de protection juridique ?

L’assurance protection juridique ne concerne pas la loi Hamon, ainsi que de ses facilités de résiliation après la première année de votre contrat. Pour fermer votre assurance protection juridique avant la date d’échéance annuelle, vous devez présenter les justificatifs de certains motifs. 

Il s’agit d’une augmentation de tarif non justifiée, du décès de l’assuré, la cessation d’activité professionnelle dans le cas où elle était couverte par le contrat. Vous pouvez aussi en bénéficier dans le cadre d’un changement de situation personnelle comme le mariage, le divorce, le déménagement, etc.

Si vous vous demandiez si vous avez la possibilité de résilier votre contrat assurance protection juridique, vous avez certainement la réponse ici. Il est mieux de vous faire accompagner par un courtier en assurance ou par un avocat pour profiter des conseils adéquats au bon moment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*