Voyance en ligne : quelles sont règles en France

La voyance est une pratique ancienne, mais qui ne cesse d’attirer de nombreuses personnes chaque année. D’ailleurs, les spécialistes dans le domaine ne cessent aussi d’augmenter. Notez qu’il est désormais possible de faire de la voyance en ligne. Il faut en outre respecter certaines règles avant de se lancer. Les points suivants sont à prendre en compte pour cela.

La règlementation en général et la législation des voyants

Vous devez savoir que la pratique de la voyance a été interdite par la loi française avant 1994. Elle était même considérée comme étant un délit puni par le Code pénal. Il faut attendre l’amendement du 1er mars 1994 pour rendre la pratique légale. Vous pouvez pour cela vous référer à l’article R.34-7 du code. Les voyants peuvent alors s’exercer librement à partir de cette année. Il faut toutefois prendre quelques points en compte avant de se lancer.

Vous devrez désormais déclarer vos activités en tant que voyant. Cela est valable même si vous exercez en ligne. Il suffit de choisir le statut d’auto-entrepreneur pour commencer. La déclaration se fait en principe au niveau de l’URSSAF ou la chambre de commerce. Il est important de respecter le paragraphe qui concerne votre site de voyance et afficher vos tarifs.

Les options non obligatoires ainsi que la législation concernant votre site

Il est tout à fait possible d’améliorer les obligations qui vous seront imposées. Vous n’aurez pour cela qu’à vous inscrire auprès de l’INAD (institut national des arts divinatoires). N’oubliez pas non plus de souscrire à une assurance avant de commencer la voyance en ligne. Cela permet d’éviter des soucis en cas de litige avec vos clients. Il est important de signer la charte de la déontologie avant de vous inscrire auprès de l’INAD. Cela vous obligera par exemple à préciser que vous ne vous lancerez pas dans des activités occultes.

Concernant le site en particulier, vous devrez y ajouter des mentions légales. Il faut de ce fait ajouter les informations suivantes :

  • Votre nom ainsi que celle de votre société
  • Vos adresses e-mail et postale
  • Les numéros RCS ou RM, mais aussi TVA intracommunautaire
  • L’hébergement du site et sa date de lancement

Le point sur l’audiotel et les SMS

Vous voulez afficher des numéros audiotels sur votre site ? Dans ce cas, il est primordial d’y mettre clairement le tarif de chaque séance. Cela peut par exemple varier entre 40 et 80 centimes/minutes. Notez que vos clients doivent voir facilement le prix que vous proposerez pour la voyance. Il faut préciser s’il y a des frais supplémentaires pour éviter de surprendre la clientèle.

Vous pouvez aussi afficher des numéros pour l’envoi de SMS sur votre site professionnel. Vous devrez de ce fait afficher clairement le coût de chaque message. D’ailleurs, vous devrez utiliser un logo clair et facile à voir pour indiquer l’envoi des SMS. Vous avez aussi la possibilité de demander une obligation d’affichage à votre opérateur. Il faut faire attention à ce que les clients ne se trompent pas dans leur choix.

Les derniers éléments à prendre en compte

Il est important de respecter la règlementation concernant l’affichage des cookies sur la plateforme. Ces éléments s’installeront automatiquement chaque fois qu’un internaute visite votre site. Notez en outre que leur utilisation ne sera pas toujours les mêmes que sur les autres plateformes. Les cookies permettent en principe d’analyser votre audience.

Il est tout à fait possible d’afficher des informations supplémentaires qui ne sont pas obligatoires. Ces éléments serviront à rassurer les visiteurs. Vous pouvez parfaitement insister sur le formulaire de contact sur lequel ils pourront vous envoyer des courriels. Faites toutefois attention à ne pas afficher votre adresse e-mail sur le site pour éviter de recevoir des spams. Notez enfin que les internautes peuvent interdire l’utilisation de leur numéro de téléphone pour vos publicités. Cela peut désormais se faire depuis 2016.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*